Une journée en Normandie : Villages de bord de mer et cocktails dans un palais 

 

Ahhhhh, la France. Juste au moment où vous pensez qu’elle ne peut pas s’améliorer ou vous surprendre davantage, vous vous dirigez vers le nord et découvrez les collines ondulantes, les villages de bord de mer et l’histoire de la Normandie.

Notre dernière étape de notre croisière dans les îles britanniques n’était – surprise ! – en fait pas du tout en Grande-Bretagne. Alors que certains membres de notre groupe se sont rendus à Paris pour la journée, quelques-uns d’entre nous ont décidé que nous ne reverrions peut-être pas cette rive nord de sitôt, et de profiter de l’occasion pour explorer et découvrir une nouvelle partie de l’un de nos pays préférés.

Nous avons pris un bus tôt le matin depuis le navire, qui a accosté au Havre, jusqu’au village balnéaire de Honfleur. Situé à l’endroit où la Seine rencontre la Manche, le vieux port ressemble à un décor de film, tellement il est sacrément charmant.

Nous avons pris un petit-déjeuner tardif composé de crêpes géantes avant de nous promener rapidement dans la ville. Connue pour avoir abrité de nombreux artistes – dont Monet – pendant la montée de l’impressionnisme, la ville est toujours qualifiée d’un peu bohème, et a un tel côté décontracté. Les bâtiments sont loin d’être méticuleux, et j’ai aimé le fait qu’ils aient embrassé leurs racines portuaires et leur âge ici.

 

Le charme normand

L’une de mes choses préférées en Normandie, ce sont les façades des maisons de campagne et des bâtiments de village…

 

Qu’elles soient peintes ou réellement construites en bois, j’avais toujours supposé que ce type de façade était plus bavaroise que française. Il s’avère que j’ai eu besoin d’une petite leçon d’histoire pour découvrir que le nord de la France est tristement célèbre pour ce style !

 

Le marché de Honfleur a été un point fort, avec tant de goodies que je voulais ramener à la maison ! Principalement des bouteilles et des bouteilles de cidres français, que j’adore.

Le marché s’est terminé dans l’une des places les plus grandes et les plus animées de la ville, avec plusieurs restaurants et cafés à apprécier, avec la mer à quelques pas. De Honfleur, le plan était d’aller à Deauville, qui est beaucoup plus une ville de villégiature et j’aurais aimé explorer et voir le contraste entre les deux endroits. Malheureusement, nous n’avons pas pu trouver un taxi qui nous y emmènerait parce que c’était pendant le festival annuel du film (cela ressemble beaucoup à Canne, non ?), et le trafic aurait été horrible.

 

Avec nos plans pour le reste de la journée contrecarrés, nous avons décidé de voir si nous pouvions nous faufiler dans l’une des excursions ultérieures, et nous nous sommes précipités vers le navire juste à temps pour attraper un bus pour le palais bénédictin !

Note : sur le chemin du palais, nous avons pris la route panoramique le long de l’eau, et mon Dieu, c’était époustouflant ! Si vous pouvez prendre un peu de temps pour explorer le littoral, en particulier autour d’Etretat, vous ne le regretterez pas !

 

L’attraction du palais n’était pas nécessairement le palais lui-même, mais en fait Bénédictine, la liqueur. En 1510, le moine bénédictin Don Bernardo Vincelli a créé la recette de cette liqueur française, qui fait appel à 27 plantes et épices. Aujourd’hui, elle est toujours fabriquée ici, dans le palais, et seule une poignée de personnes connaissent la recette réelle, car elle est toujours gardée dans le plus grand secret.

Bien que nous ayons eu droit à une visite complète du palais et de la distillerie, c’est pour Joe que nous sommes vraiment venus. Il est venu de Deauville (ironiquement !), où il est barman, pour nous apprendre à réaliser deux recettes de cocktails – dont l’une que je vais partager avec vous aujourd’hui !

 

Le Monk’s Sour // pour une personne

  • 5 cl de liqueur de Bénédictine 
  • 25 ml de jus de citron fraîchement pressé 
  • 2 cuillères à café de miel 
  • 1 trait d’amer à l’orange 
  • 15 ml de blanc d’œuf 
  • noix de muscade râpée pour la garniture

Toute boisson que je peux préparer et qui n’utilise qu’un seul type d’alcool est une victoire pour moi ! Non seulement c’est plus facile, mais c’est aussi moins cher. Pas besoin de garnir le bar de trois liqueurs différentes que vous n’utiliserez qu’une fois par an.

 

Pour faire, ajoutez tous les ingrédients dans un shaker, puis ajoutez de la glace. Secouez extra fort, et plus longtemps que d’habitude, pour faire monter les blancs d’œufs en neige. Filtrez dans un verre et garnissez avec de la noix de muscade.

J’ai adoré le goût de cette boisson ! C’est léger mais avec tellement de saveur, grâce à la Bénédictine. Et définitivement un cocktail d’hiver parfait ! Et maintenant, vous pouvez vous sentir aussi chic que nous, en sirotant des cocktails dans un grand palais.

Table des matières

Articles récents