Tout connaître sur le métier de diagnostiqueur immobilier

Souvent méconnu du grand public, le diagnostiqueur immobilier fait partie des professionnels de l’univers de l’immobilier. Il apporte son expertise technique et réglementaire pour évaluer l’état d’un bien. Il effectue des diagnostics techniques sur les biens immobiliers. Ces diagnostics sont obligatoires dans certains cas, notamment pour la vente ou la location d’un bien.

 

Les différentes formations et les diplômes requis 

 

Suivez une formation pour devenir un expert en diagnostic immobilier. La formation continue est ouverte à ceux ayant un diplôme de bac +2, dans le domaine du bâtiment ou de l’environnement, elle dure 18 mois. Les personnes titulaires d’un baccalauréat général ou technologique suivent la formation initiale. Elle dure deux ans. La formation en alternance combine des cours théoriques et une formation pratique en entreprise. Elle dure en général deux ans. À l’issue de la formation de diagnostiqueur immobilier, l’apprenant obtient le titre professionnel de diagnostiqueur immobilier. Il est délivré par le ministère du travail. Sinon, il obtient une certification professionnelle de diagnostiqueur immobilier. Elle est délivrée par un organisme accrédité par le COFRAC.

 

Les compétences et connaissances requises

Pour exercer le métier de diagnostiqueur immobilier, il est nécessaire d’avoir des connaissances techniques en bâtiment. Le diagnostiqueur immobilier doit être capable d’identifier les différents matériaux et équipements présents dans un bâtiment. Il doit évaluer leur état. Il doit aussi avoir des connaissances en réglementation et en communication. Il doit être capable de rédiger des rapports clairs et concis. Il doit communiquer avec les différents acteurs du marché immobilier.

 

Les missions type du diagnostiqueur immobilier

Les missions type du diagnostiqueur immobilier sont les suivantes :

  • réaliser des diagnostics techniques sur les biens immobiliers : il doit faire le diagnostic de performance énergétique (DPE), le diagnostic amiante, le diagnostic plomb, le diagnostic gaz, le diagnostic électricité et le diagnostic termites ;
  • rédiger des rapports de diagnostic : à l’issue de ses interventions, il rédige des rapports conformes à la réglementation en vigueur. Ils sont remis aux propriétaires ou aux vendeurs des biens ;
  • informer les occupants des bâtiments : il les informe des risques liés à l’état du bâtiment. Il doit également les informer des mesures à prendre pour réduire ces risques, etc.

 

Les tarifs des diagnostics immobiliers en France

 

Le tarif d’un diagnostic immobilier est fixé librement par le diagnostiqueur immobilier. Il dépend du type de diagnostic. Certains diagnostics sont plus complexes que d’autres et nécessitent donc un temps de travail plus important. Il dépend aussi de la surface et de la localisation du bien immobilier. En moyenne, le prix d’un diagnostic immobilier est compris entre 100 et 300 euros. Voici quelques exemples de tarifs de diagnostics immobiliers en France :

  • diagnostic de performance énergétique : entre 90 et 200 euros ;
  • diagnostic amiante : entre 150 et 300 euros ;
  • diagnostic plomb : entre 140 et 300 euros ;
  • diagnostic gaz : entre 100 et 150 euros ;
  • diagnostic électricité : entre 70 et 130 euros ;
  • diagnostic termites : entre 110 et 220 euros, etc.

 

Le diagnostiqueur immobilier face au réchauffement climatique 

Le réchauffement climatique est un enjeu majeur. Les bâtiments contribuent à l’émission de gaz à effet de serre. Cela est dû à leur consommation d’énergie. Le diagnostiqueur immobilier soutient la protection de l’environnement. Il informe les propriétaires et les occupants des bâtiments de leur impact sur l’environnement. Fort de son expertise, il leur fournit des recommandations. Elles visent à améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment. Cela inclut des suggestions pour l’isolation ou le remplacement des équipements obsolètes. L’installation de sources d’énergie renouvelable fait aussi partie des solutions incontournables.

 

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Le diagnostic de performance énergétique évalue la performance en énergie d’un bâtiment. Il calcule sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre. Le DPE a un impact environnemental positif. Il motive les propriétaires à consommer moins d’énergie. Les mesures à prendre incluent l’isolation des murs, des combles et des fenêtres. Elles impliquent aussi le remplacement des équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.

Table des matières

Articles récents