Meilleurs matériaux de construction durables et écologiques

 

 

 

 

Nous sommes traditionnellement habitués à utiliser des briques de terre, du béton et du bois dans la construction. Mais pour un monde meilleur, il existe de nouveaux procédés, et des alternatives durables ainsi que des matériaux de construction verts qui peuvent être utilisés dans la construction aujourd’hui. Voici les 4 meilleurs matériaux durables et écologique.

 

1. Le bambou

 

Le bambou est considéré comme l’un des meilleurs matériaux de construction écologiques. Il a un taux d’auto-génération incroyablement élevé, certains ayant été signalés comme ayant poussé jusqu’à trois pieds en 24 heures. Il continue à se répandre et à croître sans avoir à être replanté après la récolte.

Il a également un rapport résistance/poids élevé, une résistance globale même supérieure à celle du béton et de la brique, et dure incroyablement longtemps. Il constitue donc le meilleur choix pour les revêtements de sol et les armoires. Malheureusement, le bambou doit être traité pour résister aux insectes et à la pourriture. S’il n’est pas traité, le bambou contient un amidon qui invite grandement les insectes, et il pourrait gonfler et se fissurer après avoir absorbé de l’eau.

Découvrez divers astuces à adopter dans le cas d’une Rénovation maison sur le site batirecologique.com.

 

2. Dalles en béton préfabriquées

 

Les dalles sont formées chez un fabricant et sont expédiées par sections entières sur les chantiers de construction. Certaines sont entièrement en béton, mais présentent de grands espaces d’air creux, comme les blocs de béton. Les dalles en béton préfabriqué sont utilisées pour les murs et les façades des bâtiments, car elles résistent bien à toutes sortes d’intempéries, tandis que d’autres peuvent être utilisées pour les sols et les toits plats.

Le béton est un excellent moyen de contrôler la chaleur dans un bâtiment et est abordable en tant que matériau de construction. La durabilité des dalles en béton préfabriqué est supérieure à de nombreuses options de béton traditionnelles, car les dalles nécessitent souvent beaucoup moins d’énergie pour être produites et assemblées. Ils évitent aussi les fissures et les défauts structurels au sein du béton et les démolitions éventuelles.

 

3. Liège

 

 

Tout comme le bambou, le liège pousse très rapidement. Il peut également être récolté sur un arbre vivant, qui continue à pousser et à reproduire davantage de liège, qui est une écorce d’arbre. Le liège est résilient, flexible et reprend sa forme initiale même après avoir subi une pression soutenue. Sa résilience et sa résistance à l’usure fait qu’il est un élément courant dans les carreaux de sol.

Il absorbe aussi excellemment le bruit, ce qui le rend parfait pour les feuilles d’isolation. Grâce à ses excellentes qualités d’absorption des chocs, il est parfait pour les sous-planchers. Il peut également être un bon isolant thermique, car il est résistant au feu, surtout s’il n’est pas traité, et ne dégage pas de gaz toxiques lorsqu’il brûle. Le liège, en étant presque imperméable, n’absorbe pas l’eau et ne pourrit pas.

 

4. Le plastique recyclé

 

Plutôt que de se procurer, d’extraire et de fraiser de nouveaux composants pour la construction, les fabricants utilisent du plastique recyclé et d’autres déchets broyés pour produire du béton. Cette pratique permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de donner une nouvelle utilité aux déchets plastiques, plutôt que d’encombrer les décharges et de contribuer à la pollution plastique.

Un mélange de plastique recyclé et vierge est également utilisé pour fabriquer des bois polymères, destinés à la fabrication de clôtures, de tables de pique-nique et d’autres structures, tout en sauvant des arbres. Le plastique des bouteilles de deux litres peut être filé en fibre pour la production de tapis. Le plastique réutilisé peut également concevoir des produits tels que des tuyaux de câbles, des toits, des sols, des regards en PVC et des fenêtres en PVC.

 

Table des matières

Articles récents