Vous pouvez entendre de nombreux préjugés concernant l’investissement locatif Paris si c’est la première fois que vous allez vous lancer dedans. Il faut être riche, il faut débuter avec un petit investissement immobilier locatif au lieu d’un gros, il faut être sûr de soi pour ne pas avoir peur de se tromper, etc. Ce sont les différentes idées reçues concernant l’investissement locatif Paris et ailleurs dans le monde. Cela pourrait faire fuir ceux qui ne sont pas encore bien ancrés dans le système. Vous souhaitez investir dans l’immobilier à Paris pour constituer un patrimoine immobilier ? Cela peut être une véritable opportunité d’affaires étant donné qu’entre le Musée du Louvre, l’Arc de triomphe ou encore la Tour Eiffel, les arguments attirant des investisseurs ne manquent pas.

Zoom sur le marché de l’immobilier locatif dans les grandes villes de France

Les taux de rendements d’un investissement locatif Paris sont proches de 10%. Ce chiffre est en effet ce qu’affichent la majorité des grandes villes françaises comptant plus de 100 000 habitants. Saint-Etienne se retrouve à la tête d’affiche avec 8,9% de rendement moyen brut par an. Pour information, calculer la rentabilité brute part sur la base des prix moyens d’un appartement neuf ou d’un immobilier ancien et les loyers. Elle ne considère pas le frais de gestion locative ou de gestion de patrimoine, ni la taxe foncière, ni les charges qui ne sont pas récupérables sur le locataire. Il faut savoir que ces postes amputent, de manière logique le rendement global et les revenus réguliers de location de l’investisseur.

Les autres grandes villes comme Mulhouse, Perpignan et Limoges ont tendance à offrir des rendements tournant autour des 8,5%. Brest affiche 8% si c’est 7,9% pour Nîmes, 7,7% pour Le Mans, 7,4% pour Le Havre, 7,3% pour Caen et 7,2% pour Reims. Sinon, pour Paris, il a été remarqué qu’elle est moins attractive que les autres provinces. En effet, son taux de rendement dépasse rarement les 4%. Malgré ce taux de rentabilité jugé modeste, la capitale française, nombreux sont ceux qui ne cessent de réaliser un investissement locatif Paris.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif à Paris ?

Saint-Étienne propose un taux de rentabilité locative beaucoup plus intéressant que celui de la capitale. Cependant, un investissement locatif Paris vous offre de nombreux avantages. Tout d’abord, il y a les loyers élevés permettant de conserver une rentabilité de location des plus correctes malgré le fait que le prix au mètre carré est très élevé.

En plus de cela, dans la capitale, la location meublée ou non meublée est très importante. Nombreuses sont les personnes qui sont à la recherche de location dans la capitale entre les étudiants et les jeunes actifs. En optant pour un investissement locatif, vous êtes donc certain d’avoir un large choix de locataires. En plus de cela, il faut préciser que l’offre est largement inférieure à la demande. Outre cela, la valorisation des biens immobiliers à Paris est totalement assurée. C’est aussi l’une des principales raisons d’y investir en immobilier.

Quels sont les quartiers à privilégier pour un investissement locatif Paris ?

Pour investir dans l’immobilier locatif à Paris, posez-vous d’abord la question : “où ?” avant de vous lancer dans votre projet. Voici quelques conseils pour mieux vous aider :

  • Investissez dans les secteurs en plein développement : acheter un bien immobilier dans les plus beaux quartiers de Paris n’est pas la meilleure chose à faire si vous souhaitez avoir un bon rendement de location. C’est pourquoi il est préférable d’opter pour un bien implanté dans un quartier doté d’un important potentiel de développement. En plus de cela, la rentabilité locative parisienne peut varier de 2 à 4% bruts. Elle peut être inférieure pour des appartements bien spacieux se trouvant dans de beaux quartiers très résidentiels. De ce fait, il faut noter que plus le quartier est cher, plus la rentabilité est faible ;
  • Les arrondissements parisiens les plus recherchés vont du premier au neuvième, puis du 15ème au 16ème. A titre informatif, les immeubles anciens des années 1900 font d’indéniables cachets. En effet, ils représentent des valeurs sûres sur le marché. Cependant, il faut préciser que le prix au mètre carré au sein de ces arrondissements est très important. C’est pourquoi ces zones sont tout d’abord réservées aux investisseurs privilégiant une logique de patrimoine immobilier. Ce qui correspond à un rendement locatif moins important en contrepartie d’une très forte demande afin de faciliter la revente.