‎‎

‎‎

 

 

Le secteur de l’élevage est une des activités très tendances du moment. Certains points sont à ne pas négliger pour être un bon éleveur et avoir des résultats satisfaisants. Et certains animaux de la basse-cour demandent plus de responsabilité que d’autres. Il existe plusieurs maladies qui peuvent atteindre ces animaux. Comme pour le cas des volailles, on a les parasites nuisibles, tels que les poux.  

 

Qu’est-ce que c’est un pou de poule?

‎Un ‎‎pou de poule‎‎, aussi appelé pou d’oiseaux, est le nom donné à certains ‎‎parasites‎‎ qui nuisent à l’état de santé des ‎‎poules‎‎ et aussi de certaines ‎‎volailles. Plusieurs types de pou de poule subsistent. On peut les distinguer selon leur mode de vie ou leur mode d’infestation

 

Comment reconnaître les poux de poules?

  • Plusieurs espèces de ‎‎poux ‏ont été répertoriées, mais le plus connus reste le ‎‎pou rouge‎‎, scientifiquement appelé dermanyssus gallinae. Ces parasites sont classés parmi les ectoparasites car la plupart du temps, on les ‎‎retrouve‎‎ dans le ‎‎poulailler‎‎ et non sur la ‎‎poule‎‎. Les poux de poules, surtout les poux rouges, sont des ‎‎acariens ‎‎hématophages qui se nourrissent uniquement du sang de leur hôte. Il est très difficile de les distinguer le jour car ils se cachent dans des endroits sombres et humides. Ces endroits sont très souvent propices pour pondre des œufs et pour la croissance de ces lentes, comme dans le “poulailler”, le “perchoir” où les poules dorment et dans les moindres recoins du poulailler.
  • Un autre type de parasite externe qui est le poux broyeur ou mallophage des poules. Ce genre de parasite vit et se reproduit sur l’animal. Le lieu d’implantation préférentielle est surtout au niveau du cloaque, du cou ou sous les ailes. Ce sont des parties difficilement accessibles par le bec. Comme son nom l’indique, ce type de pou se nourrit de débris qui se retrouvent sous son plumage. Ce type de parasites est habituellement retrouvé chez les animaux domestiques tels que les chiens et chats, mais ils peuvent aussi infester les volatiles.
  • Reconnaître une infestation par des poux de poules n’est pas une tâche facile. Mais quelques signes alarmants peuvent aider à les distinguer :
  • La poule n’aura plus envie de retourner dans le poulailler le soir, cela signifie que son environnement est perturbé.
  • L’animal devient de plus en plus faible car si le nombre de poux qui l’envahissent augmente et les piqûres se font à plusieurs reprises, les parasites vont sucer le sang de la volaille et provoquer une anémie.
  • Les poules vont se picorer plus fréquemment entre elles car les démangeaisons provoquées par les blessures d’une partie de la peau interne, vont être insupportables.  
  • La fréquence de ponte diminue à cause de la fatigue et du stress que subissent les volailles.

 

Comment éviter l’infestation des poux de poules ? 

Au lieu de traiter les maladies provoquées par l’infestation des poux de poules, il est préférable d’utiliser des moyens préventifs afin de les éviter. Nous savons tous que la plupart des animaux domestiques et des animaux élevés dans une ferme ont des puces. Mais pour éviter que cela fasse des dégâts sur l’élevage il faut éviter leur envahissement.  

  • Il est primordial de favoriser l’élevage en plein air des animaux. La lumière du jour et la chaleur du soleil vont fournir une atmosphère qui n’est pas favorable à l’évolution des larves et à la ponte des œufs.
  • Ensuite, il faudra faire un grand ménage dans le poulailler, en se débarrassant des pondoirs infestés de parasites, la litière, le nid, le mangeoire et de l’abreuvoir.
  • Désinfecter quotidiennement le poulailler. Une pulvérisation d’une grande quantité de produit anti-poux dans tous les recoins du poulailler, est nécessaire pour éviter un cas d’infestation.
  • D’autres possibilités sont de plus en plus utilisées par certains éleveurs, comme l’utilisation de produits naturels tels que les cendres de bois. Il faut recouvrir de quelques quantités de ce produit, le poulailler pour que les poules s’y roulent et se grattent.

Comment traiter les poux de poules ? 

Il y a plusieurs moyens de traiter l’infestation des poux de poules. Soit, par l’utilisation de produits chimiques, soit par des produits naturels.

 

Quels sont les produits naturels pour traiter les poux de poules ?

Comme cité dans le paragraphe précédent, de nombreux éleveurs de volailles utilisent des produits naturels pour éradiquer les parasites. 

  • L’utilisation d’huile essentielle de lavande ,à appliquer directement sur la poule, est très efficace. Il est aussi possible d’ajouter du savon noir à ce produit. D’autres produits comme le tea tree sont aussi efficaces. Ils sont sans danger pour l’élevage des volailles, même pour les poules pondeuses.
  • Saupoudrer le nid de terre de diatomée est une autre façon de traiter les poux de poules. Cette terre est principalement composée de diatomite silicium, qui a un fort pouvoir d’absorption.

Quels sont les produits chimiques pour traiter les poux de poules ?

Les éleveurs optent pour des produits utilisés au quotidien comme le vinaigre blanc, ainsi que le bicarbonate comme antiparasitaires efficace. Le principe est le même que pour les produits naturels, en pulvérisant les produits à l’intérieur de l’habitat et les éléments à l’intérieur de cet habitat.