Pour mesurer une grande superficie, il est toujours préférable d’utiliser l’are comme unité de mesure. Par exemple, convertir 1 are en m2.

Un bien immobilier est un patrimoine qui doit toujours se mesurer avec des unités fiables. Pour pouvoir évaluer un bien dans le secteur de l’immobilier, il est nécessaire de bien connaître chaque dimension telle que le calcul de la surface ou calcul de la superficie, la mesure de la longueur, la largeur, et bien d’autres. A part cela, il faut aussi savoir comment calculer les valeurs de chaque dimension. L’immobilier en termes de calculs a besoin de beaucoup de précision. Ceci est exigé, surtout pendant la préparation des documents relatifs à un bien comme l’acte de vente. C’est la raison pour laquelle il faut choisir les meilleures unités de mesure pour faciliter le mesurage et les conversions des données. Il y a différentes unités comme le Centimètre, le Décimètre, le Kilomètre, l’Hectomètre, le Millimètre, le ainsi que l’are et bien d’autres encore.

Comment calculer 1 are en m2 ?

Convertir des unités n’est pas du tout compliqué, il faut juste savoir s’y prendre pour ne pas faire d’erreur. En d’autres termes, la conversion des unités a besoin d’une certaine méthode pratique et efficace. Par exemple, utiliser un tableau de conversion performant. Pour convertir un are en m2 c’est simple, 1 are équivaut à 100 mètres-carrés. On peut répartir des lots de terrain avec la loi carrez en convertissant 1 are en mètre-carré. Le calcul se fait comme suit 1 are est égal à 100m2, et si on applique la loi carrez on obtient une valeur de 10m x 10m. Ceci permet de faciliter la représentation d’une surface habitable. La loi carrez consiste plutôt à déterminer une surface privative.

Quelles sont les équivalences d’1 are ?

On peut toujours aussi convertir ou représenter un are en d’autres valeurs équivalentes. Cela change en fonction du cas étudié mais aussi suivant la forme du bien immobilier. La forme peut être géométrique, rectangulaire. Le calcul des données peut se faire ensuite par une calculatrice

  • Par exemple, dans le cas de la mesure d’un terrain de foot, on peut exprimer la superficie en hectare. Les valeurs en hectares sont plus faciles à exploiter. En effet, 1 are est équivalent à 0,01 hectare. Donc 100 ares correspond à 10 000 mètres-carrés soit 1 hectare. Pour le mesurage d’un terrain de foot, on utilise le système de conversion métrique.
  • Dans le cas d’un terrain de basket, pour le calcul de l’aire ou la surface réelle, il faut connaître la valeur de la longueur, de la largeur et de la hauteur du terrain et autres valeurs si nécessaire. Ceci permettra d’évaluer la surface au sol ainsi que les détails géométriques du stade de basket. Chaque détail compte, c’est pour cela qu’il faut utiliser la bonne formule de conversion pour ne pas fausser les données. C’est une chose à ne pas négliger.
  • Prenons en dernier exemple le cas d’une piscine olympique. Dans cette situation la méthode est un peu différente. Il faut être un bon géomètre. On a besoin de calculer le volume en profondeur c’est-à-dire qu’il faut utiliser les unités de volume pour connaître les données des espaces vides dans la piscine, c’est-à-dire le mètre cube. Par contre, la superficie de la piscine peut toujours être exprimée en are ou en mètre carré. Une petite précision ici, on calcul la hauteur inférieure. Il faut considérer les angles se trouvant dans la piscine. Cela compte dans le calcul de la surface totale. C’est un point important.

Comment passe-t-on de l’hectare à l’are ?

L’hectare et l’are sont deux unités similaires et compatibles. Ces unités servent à calculer la superficie. D’habitude on utilise l’are comme unité de mesure de superficie dans le cas d’une étude de propriété foncière. Par exemple, avant de calculer la surface habitable d’un logement, et appliquer la loi Boutin, il faut avant tout étudier la superficie de ce dernier. Pour ce faire,  on utilise des outils de conversion. De nos jours, il existe déjà des outils de conversion performante et rapide pour faciliter le travail de tout un chacun.

Normalement, il faut toujours partir du principe que 1 hectare est égal à 100 ares tout en considérant toujours que ceci équivaut à 10 000m2 pour ne pas se perdre dans nos calculs. Ainsi, nous avons la confirmation que les 100 ares représentent 100m x 100m de côté. Pour vous guider dans vos travaux de mesure, faites appel à un professionnel. En effet, l’unité de surface qui est l’hectare n’est pas reconnue comme une unité inscrite dans le système international. Voilà une raison de plus pour utiliser l’are. C’est une unité de mesure pratique et fiable. Donc en résumé, pour passer de l’hectare à l’are, il faut toujours considérer la valeur en mètre carré.

D’où vient cette unité qui est l’are ?

Les unités de longueur et les unités de surface ou encore les unités de volume ou encore les unités de masse ont chacune leurs propres historiques et leurs propres significations. Ce sont tous déjà des unités qui ont existé depuis longtemps pendant la période des anciennes civilisations. Toutes ces unités accompagnaient déjà la géométrie depuis tout ce temps, tout comme l’unité de mesure qui est l’are.

En résumé, l’are a été créé pour gérer des grandes dimensions, des grandes surfaces et des grandes superficies, voire même des grandes zones géographiques. C’est la raison pour laquelle elle est une unité de mesure de superficie foncière.

Quelle est l’essence des unités de mesure ?

Déjà jadis, il existait un grand nombre d’unités de mesures. Beaucoup d’entre elles se sont avérées inutiles et inefficaces face aux problèmes de mesures rencontrés fréquemment. D’un autre côté, d’autres unités de mesure sont importantes car elles sont déjà considérées à l’époque comme un moyen qui permet d’obtenir des données exactes ou des dimensions spécifiques d’un objet quelconque.

Au tout début, dans le domaine de la métrologie, on parlait encore d’étalon. On utilisait encore une méthode de calcul ancienne mais mathématique. On accordait déjà beaucoup d’importance aux différents types d’opérations comme multiplier, diviser, ou encore additionner. Avant on surnommait l’ancien système de mesure le système métrique. C’était encore à l’époque de la révolution française. Mais aujourd’hui on a renouvelé le nom en « système international d’unités ».

Que peut-on dire sur l’are ?

Tout d’abord, à titre de rappel, l’are est une unité de mesure qui concerne plus précisément la mesure de superficie. Elle a plusieurs subdivisions qui sont le plus souvent utilisées pour évaluer une parcelle de terrain dans le domaine de la construction et de l’habitation. C’est en France que cette unité de mesure a vu le jour pendant l’année 1795 à la date du 7 avril faisant référence à la loi germinale. C’est une unité de mesure républicaine qui a été choisie pour traiter les dossiers fonciers, c’est-à-dire les études de terrains. D’où la fixation du principe de conversion des unités 1 centiare est égal à 0,01 are qui est équivalent de 1 mètre carré. Ceci aide beaucoup dans le secteur immobilier.