Le processus de recrutement dans le secteur de l’immobilier

 

Sensible aux fluctuations économiques, le secteur immobilier a aussi souffert de la crise de la Covid-19. Néanmoins, pour être gestionnaire, spécialistes en transactions ou agent immobilier, il faut un niveau de qualification élevé, surtout en termes de législation !

A la recherche d’experts immobiliers

 

Avec les départs à la retraite, le secteur de l’immobilier recherche toujours des experts. Justement, face à la professionnalisation de la gestion immobilière, on recrute perpétuellement des talents comme c’est le cas avec recrutement immo. La majorité des biens immobiliers sont gérés par des agences, même si une poignée est administrée par les propriétaires eux-mêmes. Cependant, ces derniers tendent de plus en plus à déléguer cette gestion à des experts en droit, en sécurité, en fiscalité… maîtrisant une législation toujours plus complexe et stricte. 

 

Recrutement immobilier : des postes certifiés et qualifiés

 

Afin de répondre aux hautes exigences du secteur, les formations immobilières proposent un niveau plus élevé. Vous pouvez même compléter vos connaissances avec une formation continue de votre choix. Impossible de mettre un commercial sur le terrain sans un minimum de formation. Le plus souvent, c’est le BTS le diplôme qui entre en jeu. Toutefois, à certains postes techniques, une licence professionnelle est demandée. En immobilier, il est nécessaire d’avoir une qualité relationnelle et commerciale. De plus, il faut aussi certaines compétences techniques en droit par exemple ou en fiscalité, nécessaires et vérifiées pendant les recrutements. Vous en saurez plus sur le recrutement immobilier et les qualités à avoir pour décrocher un poste dans ce secteur en allant sur ce lien : https://www.recrutimmo.com/ 

 

La nécessité d’avoir un diplôme

Pour travailler dans le secteur de l’immobilier et résoudre les soucis, il faut maîtriser toutes les dimensions du métier. Cette aptitude se distingue par rapport à l’expérience que l’on a sur terrain et la formation sélectionnée. Le BTS immobilier est le diplôme le plus courant. A cela s’ajoute :

  • des licences pro ;
  • des masters ;
  • des cursus proposés par les écoles spécialisées.

Même une fois embauché, il ne faut pas avoir peur de se former. Ces connaissances de base sont d’autant plus importantes qu’elles peuvent être alliées à une formation continue. 

 

Travailler dans l’immobilier sans diplômes : nos conseils

 

De multiples diplômes de l’enseignement supérieur permettent d’accéder aux métiers de l’immobilier. Savez-vous qu’il est possible de travailler dans le secteur sans diplôme ? Il est tout à fait faisable d’être embauche à de petits postes sans diplôme quelconque. Ensuite, si vous voulez avoir un poste supérieur, il est nécessaire :

  • d’avoir un diplôme d’agent immobilier ayant une carte professionnelle depuis plus de 10 ans ;
  • d’avoir été employé durant 3 ans si vous avez le bac ;
  • d’avoir été salarié depuis 4 ans si vous possédez le statut de cadre ;
  • de valoriser son expérience dans le secteur via la VAE.

Dans tous les cas, il n’est jamais trop tard pour suivre une formation professionnelle à l’aide du CPF (compte personnel de formation) ou du programme de transition professionnelle. Les parcours sont multiples pour accéder au métier de l’immobilier !

Table des matières

Articles récents