L’assurance emprunteur : on vous dit tout pour obtenir un crédit immobilier

Pour financer un projet de grande envergure (achat immobilier, investissement locatif, achat d’une voiture, …), il convient de souscrire à une assurance emprunteur. Cette assurance est exigée par les banques pour obtenir un crédit immobilier. Elle garantit une protection pour l’emprunteur et pour la banque. Pourtant, l’assurance emprunteur possède une véritable aubaine avec des fonctions intéressantes. Qu’est-ce que l’assurance emprunteur et quelle est l’étendue des garanties proposées ?

 

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

 

Définition

L’assurance emprunteur est un contrat d’assurance garantissant le remboursement d’un prêt en cas de la survenue de certains événements (décès, accident, …). C’est un moyen utilisé pour sécuriser un financement et protéger la famille en termes de prêt immobilier. L’assurance crédit emprunteur dépend de l’état de santé de l’assuré en vue de l’augmenter ou de déterminer une couverture partielle ou totale. Pour en bénéficier, le souscripteur doit remplir un questionnaire de santé (ou déclaration de santé).

 

Mode de fonctionnement d’une assurance emprunteur

En souscrivant à une assurance emprunteur, l’assuré possède la garantie d’une continuité de remboursement quoi qui se passe dans sa vie. La banque-assurance prend la relève dans le paiement du crédit, couvre et soutient l’assuré en cas de coup dur :

  • décès ;
  • incapacité de travail ou invalidité (arrêt de longue durée ou handicap à vie) ;
  • période de chômage ;
  • baisse considérable du revenu, etc.

 

L’utilité d’une assurance emprunteur

Souscrire à une assurance emprunteur sert :

  • à pallier la chute des revenus (contrat de prévoyance) ;
  • à rembourser en partie ou en totalité du capital restant dû ;
  • à remplir la condition d’octroi d’un prêt auprès d’un établissement prêteur, etc.

 

Les garanties avec une assurance emprunteur

 

Durant votre période d’activité professionnelle, vous envisagez de réaliser un grand projet et vous êtes amené à souscrire un prêt. Pourtant, vous n’êtes pas à l’abri d’un aléa (chute, maladie, accident, décès, …) pendant la durée de votre prêt. Pour vous prémunir des conséquences financières liées à ces événements, vous devez souscrire à une assurance emprunteur. Grâce à ce contrat d’assurance, vous bénéficierez, selon votre choix, des garanties suivantes :

  • la garantie décès : toujours présente, mais avec une limite d’âge ;
  • la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) : impossibilité totale et définitive de travailler, recours à l’assistance totale et constante d’une tierce personne, âge limite respecté ;
  • la garantie incapacité temporaire de travail (ITT) : interruption d’activité totale (prise en charge arrêtée lors de la reprise d’activité) ;
  • la garantie invalidité permanente totale (taux d’incapacité à 66 %) ou Invalidité permanente partielle (taux d’incapacité 33 à 66 %) ;
  • la garantie perte d’emploi : cas d’un licenciement.

 

Les précautions à prendre avant de souscrire une assurance emprunteur

 

Selon l’établissement assureur et le contrat retenu, les conditions de garanties, les modalités de mise en œuvre et la définition des risques couverts sont différentes. Il s’avère primordial de miser sur la vigilance, de lire attentivement le contrat et de faire des comparaisons avant de souscrire une assurance emprunteur. Voici quelques précautions utiles avant de choisir l’assureur et le contrat correspondant à vos situations en vérifiant :

  • les risques couverts par votre contrat ;
  • la limite d’âge préconisée pour les différentes garanties ;
  • les exclusions et les limitations de garantie du contrat (les cas précis non couverts par l’assurance) ;
  • le délai de carence et le délai de franchise pour chaque garantie ;
  • le mode de prise en charge pouvant être forfaitaire ou indemnitaire ;
  • le coût du contrat choisi, etc.

Table des matières

Articles récents