Comment acheter un immeuble?

Certaines étapes demeurent incontournables lorsqu’on souhaite acquérir un bien immobilier. Que ce soit pour un investissement locatif ou pour y résider, l’achat d’un immeuble reste une opération sensible qui se veut méthodique. De la recherche du bien qui correspond à vos critères, à la réception des clefs du logement, découvrez étape par étape comment acheter un immeuble en toute sérénité.

 

Trouver l’immeuble qui répond à vos critères

 

Avant d’acheter un bien immobilier, il faut avant tout en trouver un. Pour optimiser vos recherches, plusieurs moyens s’offrent à vous :

  • recours à une agence immobilière ;
  • consultation d’annonces en ligne ;
  • bouche-à-oreille.

Grâce à l’une ou l’autre de ces solutions, vous trouverez assez vite des bâtiments à visiter. Toutefois, vous devez prendre en compte certains points incontournables avant de vous décider. Au cours de votre visite, renseignez-vous sur la superficie de la construction. Cette information vous permet d’évaluer le prix du mètre carré afin de faire une comparaison avec les précédentes transactions immobilières dans les environs. L’autre bon réflexe à avoir est de consulter le diagnostic immobilier. C’est un passage obligatoire pour Acheter immeuble en toute sérénité. En effet, il vous informe sur certains aspects importants du logement que vous projetez d’acquérir. De la performance énergétique à l’état d’amiante passant par l’état de l’installation intérieure de gaz, le diagnostic immobilier vous présente un état des lieux complet. Aussi, informez-vous sur le montant des impôts locaux, en l’occurrence la taxe foncière. N’hésitez pas à vous rapprocher de la mairie pour vous renseigner sur d’éventuels projets urbains susceptibles d’impacter le quartier. Connaître ces informations s’avère capitale, car si l’une d’elles venaient à ne pas vous satisfaire, vous serez libre de vous rétracter à n’importe quel moment.

 

Rédiger une offre d’achat, sécuriser la transaction et signer l’acte de vente

 

Le deuxième pas vers la concrétisation de votre projet immobilier est la rédaction d’une offre d’achat. Ensuite vient l’étape facultative, mais recommandée, de la signature d’une promesse de vente. Puis, enfin l’ultime étape de la signature de l’acte de vente.

 

Rédiger l’offre d’achat

L’offre d’achat est le document dans lequel vous devez mentionner votre prix qui peut être égal ou inférieur au prix proposé par le vendeur. Vous devez y préciser également le délai de validité de votre offre qui est généralement compris entre une et deux semaines. Au cours de ce délai, le vendeur a le temps d’analyser votre offre et de décider de l’accepter ou de la refuser. En cas de rejet, il peut vous faire une contre-proposition que vous pouvez également accepter ou rejeter.

 

Signer une promesse de vente

La promesse de vente est certes facultative, mais elle permet de sécuriser la transaction. Encore appelée promesse unilatérale, elle engage le vendeur et lui permet de préserver le bien pour l’acheteur. En contrepartie, l’acquéreur doit verser 10 % d’indemnité pour l’immobilisation du bien. Pour conclure la vente, l’acheteur doit confirmer son intention d’achat en levant l’option dans le délai convenu. À ce stade, vous n’êtes pas obligé de solliciter les services d’un notaire. Toutefois, son intervention permet de garantir le respect des clauses constitutives de la transaction.

 

La signature de l’acte de vente : l’ultime étape

La dernière étape est la signature de l’acte de vente. Après avoir franchi cette phase, vous devenez propriétaire du bien. À ce niveau, vous pouvez solliciter les services d’un notaire pour vous assister lors des démarches. Les clefs de la propriété vous sont remises une fois l’acte de vente signé. Bien évidemment, vous entrez en possession de l’immeuble après avoir versé la somme convenue et réglé les frais notariés. Si les attestations de propriété vous sont remises après la signature, il vous faudra patienter avant de récupérer votre titre de propriété.

Table des matières

Articles récents