Lors d’un déménagement, il faut penser à beaucoup de choses en même temps. Il arrive que l’on oublie parfois des choses alors qu’elles sont pourtant essentielles comme la mise en service de son compteur d’électricité. Arriver dans un logement sans électricité n’est jamais agréable, voici nos conseils pour éviter cette situation.

Avant le déménagement

Pour que tout se passe bien à votre arrivée dans votre nouveau logement, il faut commencer les démarches pour prévoir votre arrivée quelques semaines avant.

Résiliation de contrat chez Edf, Engie, ekWateur… : numéro et service client

Avant de préparer votre arrivée dans votre nouveau logement, il faut déjà préparer votre départ de l’actuel. Contactez le service client de vos fournisseurs d’électricité, de gaz, d’internet et tous les autres ; informez-les de votre déménagement et indiquez votre nouvelle adresse. Cette étape est importante si vous ne souhaitez pas vous retrouver à payer des factures pour deux logements.

Il se peut que vous souhaitiez profiter de ce déménagement pour changer d’offre ou de fournisseur. Dans ce cas, appelez le numéro de résiliation d’Edf, d’Engie ou tout autre fournisseur et informez-le de votre souhait. Si votre abonnement de box est un abonnement avec engagement, vous pouvez avoir des frais de résiliation si la période d’engagement n’est pas terminée.

Choisir une nouvelle offre : comparateurs d’énergie et de gaz

Il se peut que votre offre d’énergie ou de gaz ne corresponde aux besoins de votre nouveau logement, ou que vous ayez envie de changer de fournisseur pour un fournisseur vert.

Dans tous les cas, pour vous aider dans vos recherches d’une nouvelle offre, vous pouvez utiliser un comparateur d’offres d’énergie ou de gaz. Cela vous permettra d’y voir plus clair dans la marée d’offres présentes sur le marché. Si vous voulez voir à quoi ressemble un comparateur, rendez-vous ici.

La mise en service

Maintenant que vous avez résilié votre offre actuelle et que vous en avez choisi une nouvelle, il est temps de s’occuper de la mise en service, aussi appelée ouverture de compteur.

Comment demander une mise en service

Lorsque vous souscrivez votre nouvelle offre, précisez que c’est pour un déménagement et donnez la date. La mise en service vous sera proposée. Les mises en service sont réalisées par les gestionnaires de réseau mais vous n’avez pas besoin de les contacter, c’est votre fournisseur qui s’en charge.

La mise en service est un service payant dont le prix varie en fonction du délai de réalisation : si vous demandez une mise en service standard, cela vous coûtera moins cher qu’une mise en service d’urgence. Une mise en service standard prend en moyenne 5 jours, c’est pour cela que nous vous conseillons de vous y prendre deux semaines à l’avance.

Déménagement dans un logement neuf

Si vous déménagez dans une construction neuve, vous devez vous assurer que les raccordements aux réseaux électriques, de gaz et d’internet ont bien été faits. Dans le cas où le raccordement au réseau d’électricité n’a pas été effectué, vous pouvez vous renseigner ici.

Il faut savoir qu’une mise en service pour un logement neuf qui n’a jamais été habité est plus chère et prend un peu plus de temps. Cela s’appelle une mise en service initiale.

Que faire si je n’ai pas d’électricité ?

Si vous n’avez pas d’électricité en arrivant dans votre nouveau logement alors que vous avez bien demandé une mise en service plusieurs semaines à l’avance, contactez votre fournisseur et exposez-lui le problème. Il se peut que le fournisseur ait rencontré un problème, dans ces cas il vous enverra un technicien au plus vite.

Si vous avez oublié de demander une mise en service ou que vous vous y êtes pris trop tard, dans ce cas vous devrez demander une mise en service d’urgence (délai de 2 jours) ou express (réalisée le jour même). Toutefois ces solutions sont onéreuses, mieux vaut donc bien prévoir un délai de deux semaines si vous ne voulez pas vous retrouver dans le noir !